Dépè – film spontané de Simone Lagrand

J’entre dans la maison d’Ina Chevé, rue Aliker au Lamentin.

Dans sa cuisine, assis sur un palétuvier, un homme à tête coupée me regarde. Il me tire la langue.

– Sa rivé’w! me dit-il.

Dépè – un film spontané de Simone Lagrand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s