Nous buvons

Nous buvons un rêve atroce
Un rêve dont nous suffoquons

Texte et dessin de Gaël Octavia